C’at bé l’èmor !! C’est beau l’amour !!

Publié le par Bobdy

« Lo pia Ermounek lourain »

pè Chan Heurlin

1879

 

 

Mèrion, lè bianche, eune begate renforçâye, prieû eune jonâye lo gran saint Joseph po qu’i chaingèsse son ome qu’ateû i soulon et i trouan : - O ! gran saint Joseph, pâtron des égonisan, -qu’eule deheû – ve sèveu que j’â confiance dan vo et que mo poure ome... a fin boin, mâ que l’ofence soven lo boin Dieu en n’fèyan rien au gran dés jonâye que d’so soûleu et d’engoleu toute c’que j’â ; boin Saint, fèyeû lo chainjeu, je v’en prie.

Nieuf jo èprè c’lè son ome e meri et lè poûre vafe deheûen brèyan :- Rouateû i poû lo boin saint-lè portan ! en li d’mande in ieu et i v’bèye i bieu.

 

Begate : bigote

Prieû : prier

Jonâye : journée

Po qu’i chaingèsse : pour qu’il change

Ve sèveu : vous savez

Nieuf jo èprè : neuf jours après

Ieu : œuf

Bèyeu : donner

Bieu : bœuf

Commenter cet article

Angelik 01/08/2010 04:23


Suis je la 101ème? Pourquoi l accordéon?baisers.


Chantal Ticheur 26/09/2009 19:49


Voilà une bien jolie histoire qui rappelle tant de souvenirs de la vie dans nos villages.J'aime me rappeler toutes ces expressions qui étaient si courantes. Merci encore pour votre blog.